Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/06/2008

Ecran total

Du 25 juin au 9 septembre 2008, le Cinéma Arenberg fête, comme chaque année, le septième art avec Ecran Total, son festival d’été de films réunissant classiques, inédits, reprises, cycles et documentaires.
 
96e2abaeebedafdac4adf048fb504f8e.jpg


Au rayon des classiques, ce sera l’occasion de revoir Steve McQueen jouer les justiciers dans Bullitt, de redécouvrir Metropolis de Fritz Lang tous deux en copies neuves ou de retrouver Casanova dans la version fellinienne du séducteur vénitien. Le spectateur pourra également savourer Fanny et Alexandre, un des films les plus inspirés d’Ingmar Bergman ou encore le premier film reconnu de George Lucas THX 1138. Et comment ne pas se souvenir de Sophia Loren et Marcello Mastroianni dans un Mariage à l’italienne de Vittorio De Sica ? Il était une fois en Amérique, le film-fleuve de Sergio Leone, ou Kes de Ken Loach figurent aussi au programme, tout comme L’esprit de la ruche du réalisateur espagnol Victor Erice.

Ecran Total propose également des inédits, parmi lesquels Secret Sunshine du cinéaste coréen Lee Chang-Dong, Shotgun stories, un drame familial tout en tension du jeune Jeff Nichols, En avant, jeunesse ! du portugais Pedro Costa ou encore La Soledad de Jaime Rosales. Plusieurs reprises figurent au programme : Control du photographe et réalisateur hollandais Anton Corbijn ou La France du prometteur Serge Bozon. Notons également The Savages de Tamara Jenkins et We own the night de James Gray, deux films n’ayant pas pu rencontrer leur public.

Dans la catégorie documentaires, on trouvera un film consacré à Maurice Pialat mais également Useless du chinois Jia Zhang-ke.

Deux cycles rendront hommage à deux grandes figures du cinéma : l’un autour de Delphine Seyrig avec notamment L’année dernière à Marienbad d’Alain Resnais, Indian song de Marguerite Duras ou encore Jeanne Dielman de Chantal Akerman ; l’autre autour d’Al Pacino, avec sept films-phares dont Dog day afternoon de Sidney Lumet ou Carlito’s way de Brian De Palma.

Enfin, le cinéma asiatique ne sera pas en reste avec un cycle consacré à la nouvelle vague japonaise à travers des cinéastes tels que Nagisa Oshima, Kiju Yoshida et Shohei Imamura.
 
Huit films par jour, une cartographie essentielle du cinéma d’hier, d’aujourd’hui et de demain : le festival Ecran Total est devenu le rendez-vous incontournable pour qui s’intéresse de près ou de loin au cinéma de qualité. Vivement l’été à l’Arenberg !

 

Plus d’infos sur http://www.arenberg.be/etfr.php

 

 

Les commentaires sont fermés.