Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/11/2008

Une autre façon de découvrir l’opéra

“That’s Opera”, une exposition présentant les trésors de la maison d’édition musicale Ricordi

 

Aida, Tosca, La Bohème, Turandot… Ces opéras, chefs-d’œuvre de la scène musicale et théâtrale, transcendant les époques. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment de telles créations avaient pu naître ? Saviez-vous que l’opéra se ressent bien au-delà des murs des lieux de représentation, qu’il s’immisce dans nos vies de tous les jours, marquant son empreinte dans la mode actuelle comme dans les dessins animés pour enfants ?  


Rencontrer Verdi, Puccini et leurs amis

 

That’s Opera organise sa première mondiale à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis. Jusqu’à la fin du mois de mars 2009, les visiteurs de l’exposition auront la chance exceptionnelle de découvrir les secrets de réalisation d’un opéra, grâce à un accès sans précédent aux archives de la maison d’édition musicale italienne qui est à l’origine de cette expérience vraiment unique en son genre. Après Bruxelles, l’exposition parcourra le monde en s’arrêtant dans les principales métropoles du globe dont Pékin, Berlin, New York et Saint-Pétersbourg.

Il s’agit de la toute première exposition conçue pour que le visiteur puisse suivre pas à pas le processus artistique complexe qui aboutit à la création d’un opéra. Documents historiques,  écrans tactiles et guides PDA permettent au visiteur d’entreprendre un voyage interactif et de suivre les différentes étapes du développement d’un opéra. Pour rendre ces étapes conceptuelles encore plus tangibles, l’exposition présente des éléments des opéras de Verdi et de Puccini comme des créations plus contemporaines de Luigi Nono et  Fabio Vacchi.

Les trésors de Ricordi

 

2008 marque le 200e anniversaire de la maison d’édition musicale milanaise Casa Ricordi, l’éditrice originale des légendes de l’opéra italien et qui reste très active actuellement dans le domaine de la musique classique et des opéras modernes. Ricordi abrite aujourd’hui les archives musicales parmi les plus amples et prestigieuses dans le monde. Elle comprend des documents manuscrits inestimables, des figurines originales, des ensembles de motifs, des partitions et des enregistrements orchestraux originaux, etc.
Ricordi a soutenu, et continue à le faire, des jeunes musiciens et compositeurs, dont certains ont produit la musique la plus mémorable de ces 200 dernières années.

Quoi?  
 

That’s Opera!


Où?    

Tour & Taxis, Avenue du Port 86c, 1000 Bruxelles


Quand?    

Jusqu’au 31 mars 2009

 

Infos
http://www.thatsopera.com

Venez visiter le nouveau de La Libre Essentielle www.essentielle.be

Commentaires

J'adore l'opéra - on peut la trouver dans l'internet - agréable.

Écrit par : Algernon @ calling cards | 16/10/2009

CARMEN (de) ; et de l'autonomie et de la liberté de la femme...
.
Scala de Milan:
.
Hier 07 déc 2009.
.
Merci à Arte d'avoir diffusé ce qui restera une des meilleures interprétation et surtout peut-être la meilleure mise en scène du plus beau fleuron de notre culture, fleuron qui nous rend fier d'être français.
.
Merci à Emma Dante [metteur en scène] conspuée dès son apparition aux coté de Daniel Barenboïm [chef de l'orchestre]
.
Conspuée:
.
Auparavant toute la distribution avait été chaudement applaudie pour une éblouissante prestation, mais EMMA DANTE outrageusement sifflée par une partie de la salle.
.
Scandale:
Carmen lors de sa création avait fait scandale, hier par une partie de l'auditoire. Je retiens que trois très jeunes femmes et un jeune homme interviewe aux entractes ont parfaitement apprécié la qualité du spectacle dans tous ses aspects.
.
Ils ont osé:
.
BIZET l'avait dit, EMMA DANTE l'a fait.
.
Que dit BIZET.
.
Carmen aimeuse ne suivra pas celui à qui elle demande d'être aimée, mais c'est à lui qu'elle dira de la suivre.
N'est-ce pas là porter [encore tristement hélas de nos jours], porter atteinte à l'idéologie patriarcale ''la femme doit abandonner toute velléité d'indépendance pour suivre son mari''?
L'amant ou le mari ne doit pas sacrifier sa carrière au profit de sa femme, les dés objet du scandale sont ainsi jeté dès le départ et n'en finisse pas de rouler jusqu'à l'acte final.
.
L'égalité hommes-femmes:
Les hommes bohémiens comprennent qu'associés avec les femmes la réussite sera assurée...
.
L'attirance assumée:
.
Symbolisée par Escamillo [le toréador] lui au contraire de l'hésitant don José ne crains pas de se remettre en question,de prendre tous les risques.
.
La Jalousie:
.
L'idéologie matérialise la volonté de domination et génère une sensiblerie cause de l'immaturité de Don José . pour lui la femme est la propriété de l'homme, avant tout une mère et une bonne et suiveuse épouse.
S'il est un hésitant c'est qu'il est partagé entre ''les fausses affections'' que lui transmet la messagère tant pour elle [elle se voyait l'épouser] que au nom de la mère de don José et la tentation de rompre avec les codes petits bourgeois...
.
Carmen:
Ne sait pas mentir, ne sait pas se conformer au code impératif. Violence de la société à son époque mais encore vrai dans ce que l'on appelle les quartiers ou là peut-être plus qu'ailleurs dans notre pays la condition de la femme régresse.
Carmen provoque, provoque, provoque, que faire sinon provoquer face au dérisoire, ne cède jamais et préfèrera mourir libre que de ''vivre'' sans choisir.
.
L'anticléricalisme:
BIZET dans sa partition avait fait preuve d'un violent anticléricalisme, EMMA DANTE la réalisé pour la première fois sur l'estrade d'un théâtre d'opéra.
DANTE la bien nommée, hier soir, à fait vivre un enfer, au bigots de ''nos très bonnes sociétés'', provocation justifiée pour secouer ''cette bonne société'' composée de trop nombreux phallocrates toujours tentés de ne pas perdre ou de reprendre le haut du pavé.
.
Metteur en scène et femme! Une femme qui ose mettre en scène des groupes de femmes impudiques dans un court moment d'hystérie collective, une crucifixion qui appelle au respect et à la soumission aux lois divines rejetée complètement ignorée, des femmes conscientes mais trop prudentes...et pour clore, quand rouvre les portes de l'arène avant que ne sorte la foule, l'assassinat de Carmen se produira devant le noir et rouge tribunal de l'inquisition
.
Le défi d'Identité:
Je mets au défi de diffuser dans les mosquées, les églises, en fin d'année de collège ce film qui pourrait-être suivi d'un débat, le moyen de mieux définir les causes des violences conjugales et autres subies mortellement par les femmes.
Messieurs les responsables religieux champions de la morale et du sens de la vie montrez vous capable de relever le défi. Idem pour les autorités responsables des programmes de l'éducation.
.
Mais vous connaissant j'en doute...Ce sera ma modeste provocation...
Merci à BIZET, merci, ô combien merci à DANTE.
Merci à Arte pour la diffusion de ce chef d'œuvre de l'athéologie qui redonne un peu d'honneur aux chaînes publiques qui brille généralement par l'absence d'esprit critique [au nom, ne riez pas, ''de la liberté de conscience''] la non remise en cause du patriarcat générer par les religions monothéistes.
Ce matin je me sens fier d'être français.
.
Crab. 08 Déc 2009.
.
Notes:
Le 7 décembre 2009, jour de la Saint-Ambroise, patron de la ville de Milan, se déroule la rituelle soirée d'inauguration de la saison de la Scala.
[.../...]
Une distribution éblouissante réunit le ténor allemand Jonas Kaufmann, interprète de don José, rôle qui lui a donné une stature internationale, le baryton basse uruguayen Erwin Schrott dans le rôle d'Escamillo et Anita Rachvelishvili dans le rôle-titre, le tout sous la direction de l'impétueux Daniel Barenboïm. Pour sa première mise en scène d'opéra, Emma Dante s'est aussi attelée à la création des costumes. Source Arte.

Écrit par : Crab2 | 09/01/2010

Les commentaires sont fermés.