Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/07/2008

Une semaine pour se retrouver par le jeûne

Offrez-vous des vacances intelligentes : une semaine pour se connaître, se retrouver, se connecter à soi, découvrir sa puissance intérieure, comprendre sa relation à la nourriture et autres dépendances afin de les traiter et avancer dans son cheminement personnel. Un nettoyage en profondeur du corps, une mise au repos du système digestif pour avoir les idées plus claires. Un atelier de l’éducation à la santé par la thérapie préventive

Le jeûne purifie, il s’agit d’un moyen supérieur de nettoyage. Son action bénéfique s’exerce sur les trois plans de l’individu : le physique, le psychique et le spirituel.
Le jeûne est un repos digestif, nerveux, endocrinien, cardio-vasculaire, circulatoire et respiratoire.

Jeûne, bioénergym et marche

db1f4584844682c317c3013c9036aec1.jpg

Turquie du sud
21-28 septembre

Haute-Provence (Aups)
16 -23 octobre

Plus d’infos, autres dates et destinations voir site
www.brodahl.be

05/07/2008

Les Enfants d’Abraham

Des photographies d’Abbas (Magnum Photos) au Museum du Botanique, du 10 juillet au 24 août 2008 dans le cadre de l’Eté de la Photographie

« Le voyageur n’arrive jamais » Abbas

3568a7a61221769c1b41652bddd88157.jpg

© Abbas / Magnum Photos

Exposition phare de la programmation photographique du Botanique et de l’Eté de la photographie, l’exposition Les Enfants d’Abraham continue à questionner la résurgence des phénomènes religieux dans le monde contemporain. Après l’exposition Effervescences de Raymond Dakoua (galerie du Botanique, septembre 2007) et la récente exposition Vodoun/Vodounon de Jean-Dominique Burton, c’est cette fois le célèbre photographe Abbas qui propose sa vision des trois religions du Livre dans un choix exceptionnel de 130 photographies en noir et blanc.

Abbas est un Iranien transplanté à Paris. De 1970 à 1978, il publie dans les magazines internationaux, les conflits politiques et sociaux des pays du Sud puis entreprend de vastes fresques sur les religions. Il vient de terminer un projet, entrepris après la tragédie du 11 septembre sur le choc des religions, définies comme vecteurs de culture et de civilisation plus que de foi, qui tendent à se substituer aux idéologies politiques dans les grandes batailles stratégiques à venir. Il voyage actuellement sur les terres de Bouddha.

Abbas est membre de Magnum Photos depuis 1981.

 

6a2775d86cd4e073069c527bb0d26db1.jpg

© Abbas / Magnum Photos

« De 1978 à 1980, j’ai couvert la Révolution Iranienne, et pendant 7 ans, de 1987 à 1993, j’ai parcouru les terres de l’islam. De Sinkiang au Maroc, de Londres à Tombouctou, en passant par New York et Mecca, j’ai photographié le quotidien des musulmans, leurs rituels religieux et leur spiritualité, mais aussi l’émergence de l’islamisme, son fanatisme et sa violence. Guidé par la volonté de comprendre les tensions internes des sociétés musulmanes, j’ai exploré le conflit entre une idéologie politique grandissante, qui cherche son inspiration dans un passé mythique, et un désir universel de modernité et de démocratie. Ce travail terminé, j’ai photographié, pendant 6 ans, de 1995 à l’an 2000, les communautés chrétiennes à travers le monde, avec le même regard critique. A l’aube du Troisième Millénaire, l’an 2000 s’est imposé comme le calendrier universel et comme le symbole de la Civilisation Occidentale : cette année-là, les Juifs ont célébré l’an 5760 et les Musulmans, l’an 1420.

Du 10/07 au 24/08, Le Botanique, 236 rue royale, 1210 Bruxelles

Infos www.botanique.be

03/07/2008

Design with a smile

746c78fc5aeb0f3060c859c02b889ec4.jpg

Le Designcentrum Vlaanderen présente du 11 juillet au 12 octobre 2008 au Design Museum de Gand l’exposition Design with a smile. Cette exposition veut porter l’attention sur les traits plus cocasses et moins fonctionnels du design, avec une sélection d’environ 150 objets (meubles, éclairage, jouets, ustensiles de cuisine, accessoires de maison, vêtements, etc.)…

e28ee046b00e0b7f4a59021bdce268d0.jpg

Laissons Moniek E. Bucquoye, curatrice de l’exposition, nous en parler :

 « L’humour est un phénomène culturel très subjectif, personnel et difficile à appréhender. La combinaison avec le design rend le seuil souvent encore plus haut pour montrer ou comprendre le côté humoristique d’une création. Les objets de l’exposition indiquent que le design peut également être amusant ou surprenant, qu’il peut vous faire rire et influencer votre humeur. Les créateurs de ce type d’objets réfléchissent longtemps au nom et à la description de leur création et souhaitent également montrer qu’il s’agit très souvent de bien plus qu’une simple trouvaille bien pensée.
Lors de la sélection et du choix définitif des créations, nous ne nous sommes pas penchés sur la question de savoir comment nous pouvions mettre en musique tous ces beaux objets avec une conception basée sur le surréalisme. Nous nous sommes surtout laissé inspirer par le phénomène du smile et design qui a de plus en plus la cote ces dernières années. Devant chaque nouvelle pièce, chaque trouvaille, chaque combinaison réfléchie et amusante de la forme et de la fonction, nous nous sommes demandé de quoi il s’agissait et dans quelle case nous pouvions la mettre.

59277823ae78f52308d08673296f6a1f.jpg


Lors de nos recherches, nous avons réparti les objets sur plusieurs catégories, 17 en l’occurrence, comme le jeu, l’alimentation, la religion, la violence, la nature, les ustensiles de ménage, les agrandissements d’objets existants, etc.
A la base de cette attitude gît une grande foi en le design, en l’esprit et la force innovante de tendances : le design n’a pas encore perdu son sens. Nous avons principalement laissé guider notre œil par l’aspect formel : le design avec une boutade, souvent avec une conception sans trop d’intentions fonctionnelles.
La sélection se veut sans prétention et montre surtout des nouveautés dans une situation donnée, à savoir aujourd’hui.

74924126d4f9803ee7b05ed790640e00.jpg


Design with a smile
Au Design museum, Jan Breydelstraat 5, 9000 Gand, tél. 09 267 99 99, infos http://designmuseumgent.be
 
Du 11 juillet au 12 octobre 2008

Heures d’ouverture : chaque jour sans interruption de 10 à 18h, fermé le lundi

Tarif normal : 5 euros
Tarif réduit : 3,75 euros
Enfants et adolescents de moins de 19 ans : gratuit
A partir du 1er juillet : jeunes entre les 19 et 26 ans : 1 euro

25/06/2008

La fibra sensibile à Tournai

Jusqu’au 31 août, se tient à Tournai, la Triennale internationale des Arts du Tissu et de la Tapisserie.

Trois ans après la grande réussite de l’édition consacrée au Japon, la 6e Triennale internationale des Arts du Tissu et de la Tapisserie se tourne cette fois-ci vers l’Italie.

30 artistes italiens contemporains exposeront à Tournai dans 7 lieux chargés d’Histoire, dont la Cathédrale et le Beffroi, tous deux classés au Patrimoine mondial de l’Unesco, et le musée des Beaux-Arts conçu par l’architecte Victor Horta, un des maîtres de l’Art Nouveau.

c107017f036f9e5bb5fd27943e071d6b.jpg
Dans le cadre de cette triennale, le Musée de la Tapisserie de Tournai propose l’exposition Arazzi Ducali. Pour la première fois depuis les XVe, XVIe et XVIIe siècles, des tapisseries de grande qualité de Tournai, Enghien et Bruxelles, quitteront l’Italie pour revenir dans leur pays d’origine. Il s’agit d’une dizaine de pièces exceptionnelles provenant du Palais ducal d’Urbino.

L’exposition Arazzi Ducali se déroule au Musée de la Tapisserie, 9 place Reine Astrid, 7500 Tournai. L’exposition est ouverte tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 14 à 17h30, sauf le mardi, jusqu’au 14 septembre 2008

Infos 069 23 42 85

www.centre-tapisserie.org

24/06/2008

L’inventaire d’un inventeur

6ee9cf95cd43a9e13a73d2d7e9bbc469.jpg
Gevers Design, une exposition à la Fondation pour l’Architecture, première grande rétrospective du créateur belge, jusqu’au 17 août 2008

 

« La décoration est synonyme de façade artificielle, pour moi, elle ne peut exister. Seuls comptent les proportions et les matériaux. »
8cebb49a45ad1cfdbb22aef6a3fcf399.jpg
Aux appellations de designer, architecte d’intérieur, décorateur ou ensemblier, Christophe Gevers préférait celui d’artiste et de constructeur d’espace. Son univers créatif propre, très personnel et singulièrement pluridisciplinaire, relève bien de l’ensemble des ces métiers. L’exposition Gevers Design dresse un large inventaire des productions de Christophe Gevers, dans une liste rédigée par lui-même quelques mois avant sa mort, en juin 2007. Lampes, mobilier en kit, prototypes, inédits, plans, maquettes… L’exposition puise dans les riches archives de Gevers les documents originaux illustrant son processus créatif singulier. Travaillant en équipe sous le label Gevers Design, le créateur, qui pense l’espace en maquette, signe des aménagements pour les plus grandes enseignes de l’époque (Générale de Banque, Crédit Communal, BBL, Quick, Scarpa, etc.). Ses choix de matériaux tels le bois, l’acier, la pierre et le cuir sont au service du temps, qui ne fera que les embellir. Il réalise dans son atelier des prototypes d’objets, fabrique les outils et les moules pour les réaliser, dans une autonomie créative et un contrôle permanent. Recherchant constamment à dépasser les données anciennes et celles de ses contemporains, ses aménagements allient pragmatisme, équilibre, créativité et beauté, comme en témoignent les nombreux clichés visibles à l’expo. Christophe Gevers fut, en outre, professeur de 1960 à 1993 à l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de La Cambre, section mobilier et agencement.
cd6062583171817b306e7d3b52f99c96.jpg

Fondation pour l’Architecture (CIVA), rue de l’Ermitage 55, 1050 Bruxelles

Infos 02 642 24 80 ou 02 642 24 62

www.fondationpourlarchitecture.be