Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2008

Pour l’amour de l’art

Sylvie van Lerberghe et Barbara Stas de Richelle rassembleront cette année sous le thème Du corps à l’âme les œuvres d’une dizaine d’artistes belges et étrangers.

Peinture, sculpture et émotion se mêleront dans un espace magnifique, style loft de 800m2.

 

74450fa7f24e7e7c69ef2428a68904d8.jpg

 

Grande exposition collective peinture et sculpture.

Thème: Du corps à l’âme

96, rue de la victoire, 1060 Bruxelles

                                 

 

 

 

 Vernissage le mardi 14 octobre 2008 de 18h à 22h.

 

L’espace sera ouvert du 15 au 26 octobre 2008 de 11 à 20h

Nocturne le jeudi 23 octobre jusqu’a 21h30

Vin de clôture le dimanche 26 octobre jusqu’a 22h

17/09/2008

Métamorphoses au château de Deulin

Un pavillon suédois installé dans l’Orangerie, une chapelle transcendée aux lueurs de lustres anciens et autres girandoles, l’inédit mariage de sculptures en bronze contemporaines, d’antiquités du XXe siècle et de tapis rares de lointaines contrées sous une spectaculaire charpente, véritable cathédrale de bois de 12 mètres de hauteur,… les Portes Ouvertes au Château de Deulin réserveront leur lot de belles surprises aux visiteurs amateurs d’antiquités, d’art de vivre et de patrimoine historique les dimanche 5, samedi 11 et dimanche 12 octobre 2008.

9ae35cfb49d99229ce8883d6130f01e8.jpg

Stéphane et Dominique de Harlez ont conviés pour l’occasion huit antiquaires belges, français et suédois à exposer leurs plus remarquables trouvailles dans les différents lieux du Château. Une sélection établie sur l’estime, l’amour et le respect du métier, la complémentarité de l’offre et le souhait de partager la passion commune de l’art et du beau. Luc Decruyenaere installé au Sablon est reconnu pour la qualité de ses argenteries et ses objets d’archéologie greco-romaine et asiatique. Anto Prnic, le fondateur de Libertas Gallery, a une prédilection pour la peinture des maîtres flamands du XVIIe au XIXe. Antiquités du XXe siècle chez Catherine Gavage venue de Liège tandis que Jan Ake af Trampe et Carl-Olof Carlsson feront le déplacement de Suède avec mobilier et objet de décoration au caractère si particulier de ces pays du nord. Jean-François Régis, antiquaire français établi également au Sablon bruxellois, est spécialisé dans les antiquités et objets d’art du 16e au 20e siècle. Saeed Sadraee exposera tapis et textiles anciens parmi les plus rares de ses prestigieuses collections. Et ce seront les lustres et luminaires anciens de Louis-Pierre Denil qui métamorphoseront la chapelle du château en un trésor de lumière.

Les amateurs découvriront également le très beau choix de mobilier et antiquités principalement du 18e siècle que Stéphane et Dominique de Harlez auront ramené de leurs voyages en France, Italie et Allemagne, ainsi que l’exceptionnel choix de boiseries et éléments de décoration du XVIIIe siècle dont est coutumier Stéphane de Harlez en son château.    

Les portes ouvertes au château de Deulin

Dimanche 5 octobre, samedi 11 et dimanche 12 octobre 2008, de 14 à 19h.

Prix d’entrée : 8 euros par personne. Renseignements : 084 46 66 16.

Accès : Deulin est situé à 110 km de Bruxelles et de Luxembourg. Autoroute E411, sortie 18. Nationale 4, direction Marche-en-Famenne. Au km 92, prendre N929, direction Durbuy. Suivre la route jusque Deulin.  GPS : Fronville. Château.

16/09/2008

Pietà di Michelangelo

Bruxelles sera l’hôte d’une exposition hors du commun cet automne 2008. Comme entourée d’un halo de douce lumière, la capitale va accueillir l’exposition La Pietà di Michelangelo du 24 septembre au 30 novembre au Parc du Cinquantenaire.

5cb5ca25fe124e1a52d50feb75af0cec.jpg

Des photos pour découvrir une sculpture ? Procédé incongru ? Pas quand il s’agit de la divine Pietà, chef d’œuvre absolu sculpté par Michel-Ange, et encore moins quand les photographies sont signées Robert Hupka.

En effet, l’exposition constitue une véritable « révélation » du chef-d’œuvre de Michel-Ange. Depuis l’attentat qu’un déséquilibré a perpétré contre elle en 1972, la Pietà est devenue une « beauté inaccessible ». Derrière sa vitre et élevée sur un socle, la sculpture restaurée maintient désormais une distance de six mètres avec les visiteurs de Saint-Pierre de Rome. Une séparation brisée par les photographies de Robert Hupka qui permettent d’entrer littéralement dans l’œuvre de Michel-Ange.

23ac50d4cc5ca5a40a0b784d2d37725f.jpg

Pour la première fois, l’exposition sera présentée sous une forme inédite. L’Esplanade du Cinquantenaire accueillera ainsi une structure spécifiquement conçue pour magnifier les photographies de Robert Hupka. Libérée des contraintes que lui imposaient toujours les lieux d’accueil, La Pietà di Michelangelo s’offre une sorte de « scénographie idéale ». Après Paris, Vienne, Madrid, Lourdes ou encore Rome, Bruxelles offrira au public l’accomplissement de toutes les étapes antérieures.

Construite par la société de Bierges « Action-Réaction », la structure fera 70 mètres de long sur 15 mètres de large. Totalement en PVC et hermétique à toute lumière, elle plongera littéralement les visiteurs dans le noir le plus complet. Ces derniers n’auront que pour seuls repères, tels des phares en pleine mer, les 120 photographies de Robert Hupka mises en valeur par quelques 130 spots. Spécialement conçus pour l’occasion, ces derniers offrent la sensation au visiteur de voir la lumière émaner des photographies elles-mêmes.

L’exposition La Pietà di Michelangelo a l’honneur de recevoir le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Paola.

Plus d’infos sur www.la-pieta.org

 

Expo Pietà di Michelangelo

Photographies de Robert Hupka

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Paola

Bruxelles, Parc du Cinquantenaire

24 septembre – 30 novembre 2008

09/09/2008

Dialogues et cultures

Débats de haut vol et invités de choix pour baptiser la nouvelle saison à Flagey !

Flagey lance sa saison avec un week-end culturel bouillonnant ! Les 12 et 13 septembre seront marqués par la présence d’éminents artistes-ambassadeurs de pays et de cultures différentes, qui se rencontreront, se croiseront, débattront, échangeront tous azimuts, chacun avec son moyen d’expression. Leur présence exceptionnelle est due à l’invitation de deux événements qui se mêleront à point nommé au cours de ces deux jours : Le Festival Européen du Dialogue Interculturel et la Journée de l’Interdépendance 2008.

Plus d’infos sur www.flagey.be

01/09/2008

Nocturnes des Musées bruxellois

Du 25/09 au 18/12/2008


Les Nocturnes des Musées bruxellois sont devenus un classique de l’automne culturel de la capitale. Cette année encore, une cinquantaine de musées y participent.

La formule de succès ? Chaque jeudi entre 17 et 22h, environ cinq musées gâtent le public avec des visites guidées, balades contées, ateliers…
L’occasion idéale de découvrir les musées bruxellois dans une ambiance conviviale et détendue. Tout cela à un tarif plus que démocratique : 2,50 € et 1 € jusqu’à 25 ans inclus. Certains musées ouvrent gratuitement.
 
Le jeudi 25 septembre, la 8e édition des Nocturnes débutera par un Vernissage gratuit au Muséum des Sciences naturelles.
Cette soirée d’ouverture festive sera l’occasion de découvrir la nouvelle salle 250 ans de sciences naturelles ; des paléontologues montreront comment déterrer un dino ; des collaborateurs feront revivre au public leur expédition en Mongolie ; d’autres expliqueront comment se construit une expo ; les petits bouts pourront écouter des contes ; quant aux plus grands, ils pourront, au paleoLAB, fouiller de vraies fossiles, remonter un stégosaure (en taille réelle !), simuler une tempête de sable… Et comme lors d’un vrai vernissage, il y aura un drink et de la musique live.
 
Le programme des Nocturnes est disponible gratuitement dans les bureaux de tourisme, sur le site portail
www.museesdebruxelles.be ou auprès du Conseil bruxellois des Musées (02 512 77 80 ou info@brusselsmuseums.be).

Les Nocturnes des Musées bruxellois sont organisées par le Conseil bruxellois des Musées et les musées de Bruxelles, avec le soutien financier de la Région de Bruxelles-Capitale, la Communauté flamande et la Commission communautaire française (COCOF).