Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2008

Tous fous de Mozart

En 4 jours et 5 concerts passion, 15 artistes de premier plan vont interpréter tout l’essentiel de la musique de chambre de Mozart. Une véritable « immersion totale ».

7e4adf0bbe76a5f2acc9ca08787e301f.jpg

Les pures merveilles de la musique de chambre de Mozart restent à découvrir pour les moins initiés. Tout le génie du compositeur s’y retrouve dans ses facettes les plus diverses et les plus scintillantes. Les initiés, eux, la retrouvent toujours avec bonheur en compagnie d’interprètes de grand niveau.

C’est à ce défi que Roberte Mamou a décidé de répondre, avec une quinzaine d’artistes qu’elle aime et admire, et qui partagent avec elle sa passion pour Mozart.

A leur tour ces artistes souhaitent partager cette passion avec le public dans un digne écrin des chef-d’œuvres de Mozart, le sublime Théâtre du Vaudeville au cœur des Galeries de la Reine à Bruxelles pour un concert unique et différent chaque jour.

La direction artistique et l’organisation sont assurés par Roberte Mamou,  pianiste au talent rare, reconnue par une presse internationale unanime.

Aux côtés de Roberte Mamou au piano, une quinzaine d’autres artistes de premier plan  se succèderont au fil des jours : Olivier Charlier (violon), Antal Szalaï (violon, finaliste du concours Reine Elisabeth), Laurent Verney (alto), Vlad Bogdanas (alto), Françoise Groben (violoncelle), Julien Beaudiment (flûte), Nora Cismondi (hautbois), Nicolas Baldeyrou (clarinette), Julien Hardy (basson), David Guerrier (cor), Quatuor Psophos (quatuor à cordes), Alain Carré (récitant)

Les 23, 24, 25 octobre à 20h, le dimanche 26 octobre à 11h et 17h

Au Théâtre du Vaudeville, Galerie de la Reine, 1000 Bruxelles

Infos et réservation : 0498 280 737

Venez visiter le nouveau de La Libre Essentielle www.essentielle.be

02/10/2008

Pour la fondation Mimi

Myriam Ullens lance une opération de récolte de fonds nationale via la vente de sucettes clignotantes durant tout le mois d’octobre et dans toutes les communes de Belgique (les sucettes seront en vente dans les librairies, grandes surfaces, pompes à essence,…).

22c74ba0b41d36bfb4b7fe9c9e8eb80d.jpg

Femme d’affaire hyper active, Myriam Ullens consacre aujourd’hui la plupart de son temps et de son énergie à porter des projets qui lui sont chers. En 1992, touchée par la situation des enfants au Népal, elle décide, avec son époux, de créer un orphelinat. Cette première réalisation marque la naissance d’un engagement profond qui les conduira à la création de deux orphelinats et d’une école ainsi qu’au développement de centres de rééducation alimentaire et d’obstétrique.

Frappée par le cancer, elle mène son propre combat pour la vie. Elle y puise la volonté d’aider concrètement ceux qui luttent contre cette terrible maladie. En 2004, elle crée la Fondation Mimi, fondation ayant pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des patients souffrant d’un cancer.

Pour assurer le financement de ces centres, la Fondation Mimi mène une récolte de fonds d’envergure internationale (France et Belgique) et propose au public d’aider la Fondation en achetant des sucettes clignotantes. La sucette clignotante créée pour la Fondation Mimi sera vendue au public au prix de 5 €. L’objectif de vente s’élève à 300 000 sucettes en Belgique.

bdbba2eab25d056c55596a5a6f9c4c11.jpg

La Fondation Mimi offre gratuitement un accompagnement psychologique, des soins esthétiques spécifiques et des conseils en coiffure aux patients atteints d’un cancer, hommes et femmes, quelque soit le type de cancer, pour vivre dignement les épreuves imposées par la maladie. La Fondation agit au cœur même du service de jour d’oncologie des hôpitaux partenaires. Elle s’efforce d’améliorer la qualité de vie et d’apporter un réel réconfort physique et moral à chaque patient, individuellement et le plus humainement possible, dans le respect du combat qu’il mène pour sa vie. Malheureusement, le nombre de personnes atteintes d’un cancer ne va faire qu’augmenter dans les décennies à venir. Il est donc urgent pour la Fondation Mimi de s’implanter dans plusieurs hôpitaux. Actuellement, la Fondation Mimi est présente dans trois institutions hospitalières (Cliniques de l’Europe, sites des 2 Alice et de Saint-Michel, Bruxelles ; UZLeuven Gasthuisberg, Leuven). D’ici 2010, elle vise l’ouverture d’une dizaine de centres supplémentaires en Belgique.

Les sucettes ne sont pas de simples friandises. Elles forment un cœur qui s’illumine de l’intérieur. La Fondation Mimi a délibérément choisi un produit original, ludique et coloré. Cette volonté de gaieté est une des valeurs de la Fondation et se retrouve dans toutes ses actions. Les fonds récoltés, grâce à la vente des sucettes, permettront à la Fondation de mettre du soleil dans la vie d’un nombre encore plus important de patients.

Venez visiter le nouveau de La Libre Essentielle www.essentielle.be

25/09/2008

Le verre en fête !

Amateurs de verres anciens, collectionneurs, curieux, chineurs, esthètes, chercheurs d’émotion… ou de bonnes affaires, venez à la Foire du Verre de Lasne ces 4 et 5 octobre 2008.

5a7beb3679142068577b26c0f55585d5.jpg

Etes-vous fan de déco ou inconditionnel de l’excellence de l’art de la table ? Verres bistrot à l’apéro, jolis plateaux anciens convertis en vide-poches, compotier transformé en aquarium de caractère, vase devenu photophore, bougeoirs et candélabres traversant les nuits des temps… autant d’interprétations personnelles et de fantaisies dont la Foire du Verre de Lasne est l’inépuisable creuset ! La Foire du Verre fait aussi des heureux parmi ceux qui recherchent le verre manquant dans un service de famille dépareillé. On découvrira ainsi à Lasne que le verre ancien se répare, se restaure, se polit dans les mains expertes de professionnels.

52786ba36955492e48517c5d91172a7f.jpg

Vous aimez le « bel ouvrage » pratiqué au fil des époques par des artisans de tous horizons…  La Foire du Verre de Lasne témoigne d’un magnifique savoir-verrier que sont les techniques des verres et cristaux soufflés, gravés, moulés, taillés, ciselés, sablés, émaillés, peints, etc.

Rassemblement européen des passionnés de la verrerie. Ils seront près d’une septantaine d’exposants antiquaires, brocanteurs, collectionneurs à se partager les centaines de mètres de tables de la 18e édition de la Foire du Verre de Lasne devenu rassemblement européen. Le caractère international  de la manifestation se décline aussi bien côté visiteurs qu’exposants notamment avec la présence fidèle de l’antiquaire Fabrice Pagand installé en Allemagne, la venue renouvelée de perliers d’art étrangers ou encore la première participation d’artisans et commerçants italiens spécialisés en Verre de Murano (lampadaires, objets de décoration, miroirs, bijoux contemporains…).

18e Foire du Verre de Lasne

Samedi 5 et dimanche 6 octobre 2008, de 10 à 18h

Centre sportif de Lasne-Ohain (Brabant Wallon).

La manifestation est fléchée depuis les grands axes d’accès routier.

Prix d’entrée : 5 euros, gratuit pour les moins de 16 ans.

Informations : 02 633 22 95 – www.foireduverre.be

Exposition Clotilde Ancarani

e7a54dc833dd193868cc96ec04b05d3a.jpg

A la Galerie Fred Lanzenberg
9 avenue des Klauwaerts
1050 Bruxelles
tel. 02 647 30 15 ou 0475 73 40 15
lanzenberg.galerie@skynet.be

Exposition jusqu'au 1er novembre
Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

20/09/2008

Connecting Everything

Une exposition des œuvres de Jean-Luc Moerman au B.P.S.22 du 27 septembre au 21 décembre 2008.

14ddfac7b984f28aae47b840f3e387c5.jpg

Sept ans après la réalisation de son immense peinture murale (en façade), Jean-Luc Moerman revient au B.P.S.22 pour une exposition monographique qui montrera les multiples facettes de son travail. Intitulé Connecting Everything, le projet de l’artiste rassemble, pour la première fois dans un même lieu, la plupart des supports sur lesquels Jean-Luc Moerman a produit son œuvre. Outre une immense peinture murale qui occupera la totalité des murs du bâtiment annexe au B.P.S.22 (2000 m²), l’artiste présentera également des toiles, sculptures, objets peints, images détournées, etc., sur lesquels se répandent ses formes organiques et abstraites.

Plusieurs nouvelles productions seront présentées dans cette exposition dans laquelle le public pourra également découvrir la seconde version du fameux Gundam1, présenté l’année passée au Mudam, à Luxembourg.

Caractérisés par des formes indéfinissables, constituées de traits noirs qui cernent des aplats de couleurs vives, la peinture de l’artiste possède une dynamique lui permettant de transcender la question des supports. Même si elles s’accordent sans difficulté avec les formats de la peinture classique (toile, feuille, etc.), ses peintures outrepassent aisément les limites du cadre, voire celles du lieu qui les accueille. C’est ainsi que ses motifs peints et dessinés se retrouvent sur des murs, des autocollants, des voitures, des vêtements, des bouteilles, et tout récemment sur des sculptures, se répandant à la manière d’un virus sur tous les supports possibles.

67b6f93feabb342a2e5021c4e5916f00.jpg

Sans être rigoureusement compartimentée par une architecture trop rigide, l’exposition créera des « moments » particuliers propres à chaque œuvre, tout en permettant une compréhension globale du travail : les zones couvertes de peintures murales alterneront avec des moments de « respiration », focalisant davantage sur les détails et la précision du travail.

En parallèle à ses expositions, Jean-Luc Moerman a été invité, dans le cadre du soixantième anniversaire de la marque Longchamp, à utiliser le cuir de la nouvelle édition de la collection « LM » comme surface d’expression. L’artiste révèle dans cette série de sacs une de ses sources d’inspiration : l’art ancestral du tatouage. Ses formes organiques et se traits se déploient et pénètrent cette matière vivante qu’est le cuir. Soixante pièces uniques et une édition commerciale sont produites pour l’occasion. Quelques échantillons et un modèle de sac seront d’ailleurs présentés dans l’exposition au B.P.S.22 aux côtés de divers objets customisés par l’artiste.

Exposition du 27/09 au 21/12/08, du mercredi au dimanche, de 12 à 18h.

Prix d’entrée : 3 € / Seniors et autres réductions : 2 € / Groupes scolaires : gratuit.

Visites guidées gratuites (réservation souhaitée) les dimanches : 05/10 – 26/10 – 09/11 à 15h (contact : Patricia Paul : patricia.paul@hainaut.be)

Animations scolaires sur rendez-vous, du lundi au vendredi, de 9 à 17h (contact : Sophie Jansseune : sophie.jansseune@hainaut.be - 071 27 29 71) : gratuit.

B.P.S.22 espace de création contemporaine Secteur des Arts plastiques | Province de Hainaut, Site de l’Université du Travail, Boulevard Solvay 22, 6000 Charleroi, tél. 071 27 29 71, fax 071 27 29 70, http://bps22.hainaut.be